Biocoop lutte contre le gaspillage alimentaire avec Too Good To Go

Depuis plus de 2 ans, Biocoop a pu sauver 100 000 paniers repas en s’associant à Too Good To Go, l’application qui permet à tous de lutter contre le gaspillage alimentaire.

L’application Too Good To Go propose aux consommateurs de géolocaliser autour d’eux des commerçants proposant des invendus alimentaires à sauver.

Ce réflexe anti-gaspi incite à modifier sa consommation et permet de (re)découvrir et (re)donner de la valeur à des produits encore « bons ». Les commerces et restaurants sont de plus en plus nombreux à utiliser ce service qui lutte contre le gaspillage.

Dans le réseau Biocoop, ce sont ainsi 137 magasins qui se sont engagés à proposer des paniers surprises, composés d’invendus du jour…. On en comptabilise plus de 100 000 depuis 2 ans, rien que pour la coopérative.

A l’occasion de la Journée de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire le 16 octobre dernier, Too Good To Go a annoncé la sortie de son Guide Anti-Gaspi.



Pour les plus curieux, nous partageons ici quelques bons plans et astuces anti-gaspi de la communauté. Les petits gestes de chacun ont un impact sur notre quotidien à tous !

 

Le désodorisant maison et naturel

Disposez vos pelures d’agrumes dans les placards et étagères pour diffuser un parfum agréable dans les endroits fermés.

 

Le citron-spray

Après pressage, ne jetez pas votre citron ! Placez-le bien au frais dans la porte du frigo : il couvrira les odeurs un peu fortes !

 

Café multi-usage

Après une tasse au petit-déjeuner, rien de mieux que le marc de café pour se concocter un bon gommage sous la douche ou se fabriquer un fertilisant maison (à utiliser sec et avec parcimonie) !

 


Recette de cannelloni aux poireaux

Ici, on utilise 99 % du poireau (et oui, même le vert !) dans cette recette gourmande et réconfortante… À vos tabliers !

Il te faudra :

  • - Des verts de poireau
  • - Des champignons (ou autre légume à sauver du gaspi !)
  • - Du persil
  • - Du riz ou du blé ou du quinoa

Pour les préparer :

Rince bien les vert de poireau, et débarrasse toi de toutes les parties qui seraient trop abîmées ou trop sèches.

Dans une casserole d’eau bouillante avec un peu de sel, laisse blanchir les vert de poireau pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Pendant ce temps, fais cuire une casserole de riz (pour être 100% anti-gaspi, tu peux faire cette recette avec des restes de riz déjà cuit.).

Rince les champignons puis coupe-les en petits morceaux (tu peux utiliser aussi des champis en conserve. D'ailleurs, on a fait un article très intéressant à base de recettes avec les conserves de tes placards).

Dans une poêle avec un peu de matière grasse, fais revenir les champignons à feu moyen. Une fois qu’ils ont bien sué et qu'ils sont tendres, passe-les au mixeur.

Mélange les champignons mixés au riz, ajoutes-y le persil et assaisonne à ta convenance. Ce mélange sera la farce de nos cannellonis anti-gaspi !

Une fois les vert de poireau cuits, passe-les sous l’eau froide.

Utilise une feuille de papier sulfurisé pour déposer les vert de poireau les uns à côté des autres (en rang d’oignons). Superpose les vert de poireau légèrement de façon à obtenir une belle couche, comme un lit de poireaux.

Une fois ton lit bien monté (plus simple qu’un lit Ikea, promis), recouvre le côté gauche de celui-ci dans toute sa longueur avec la farce riz-champignons. L’extrémité gauche du lit de vert de poireau doit être complètement recouverte.

Ensuite, un peu comme un sushi, enroule le lit de poireaux sur lui-même en partant du côté recouvert de face en essayant de bien serrer le rouleau. Afin que ce dernier garde sa forme, mets-le au réfrigérateur pendant 30 minutes : en se solidifiant, il sera plus simple à couper.

Il ne te restera plus qu’à mettre les cannellonis coupés dans un plat à gratin, les recouvrir d’un peu de gruyère si tu le souhaites, et le passer rapidement au four afin que le fromage fonde et que le tout soit bien chaud.

Et voilà ! Une recette anti-gaspi ultra facile, et qui donne enfin toute sa valeur au vert de poireau, si c’est pas beau ça !