Paroles de brasseur : les cidres 5 Autels

Pour la Fête de la Bière, Biocoop met en lumière trois brasseurs. Trois parcours, trois regards sur la bière en mode bio. Aujourd’hui, focus sur … les cidres 5 Autels ! Du cidre en pleine Fête de la Bière, mais pourquoi ? On vous en dit plus avec l’interview de Thibault Pitrou et Pierre Plantain. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Comment les 5 Autels sont-ils entrés dans l’aventure de la bio ?

La bio, c’est une histoire de famille ! Mon grand-père Maurice a développé le domaine des 5 Autels à la suite de ses parents et il l’a converti en bio en 1967. Nous étions des précurseurs, l’une des premières fermes bio en France. Il ne supportait pas les engrais chimiques de synthèse qui le faisait tousser à longueur de temps. Mon grand-père ne pouvait imaginer cultiver des produits sains en les utilisant.

Puis mes parents ont repris le flambeau et ont orienté le domaine vers la cidriculture. Ils ont planté cent hectares de pommiers. Ils ont aussi développé des techniques pour faire du cidre sans sulfite. Dès 1984, ils ont parié sur la fermentation naturelle et le refus des intrants chimiques.

Depuis 2018, Pierre et moi allons encore plus loin dans la démarche environnementale : nous avons l’ambition de devenir une exploitation avec la meilleure empreinte carbone possible.

Découvrez notre sélection

Quels sont les avantages bio et gustatifs de vos cidres ?

La transformation des sucres en alcool se fait naturellement, grâce aux levures présentes dans nos 15 variétés de pommes. Les levures, les fruits sont ainsi la parfaite expression de notre terroir et de la maturation en cave. Nos cidres ont un nez de réglisse, c’est notre signature.

La sélection des pommes est une étape cruciale. Un cidre normand n’exprime pas la même chose qu’un cidre breton ou basque. Nous trions les pommes à la main, ne sélectionnant que les beaux fruits. A la différence des produits industriels, nous écartons les fruits pourris !

Notre cidre pur jus est obtenu en un seul pressage. Nous ne pressons pas à plusieurs reprises les fruits. Nous ne rajoutons pas d’additifs concentrés au marc de pomme, contrairement aux usages dans l’industrie agroalimentaire. Quant au travail du jus de pomme en cuve, nous ne rajoutons pas de gaz : la prise de mousse se fait naturellement.

Comment expliquez-vous le récent retour en grâce du cidre chez les consommateurs ?

C’est une alternative aux vins et à la bière. Le cidre est un alcool faiblement alcoolisé et sans gluten. Il a des valeurs gustatives indiscutables. Sur des produits un peu plus bruts, on peut même tendre vers le côté IPA de la bière avec des cidres plus secs. .

Dans l’imaginaire des consommateurs, il a longtemps été associé à l’Epiphanie ou à la Chandeleur. Aujourd’hui, les Français redécouvrent le cidre grâce à l’exigence de la bio. Les cidres bio font la différence avec les produits moyens mis sur le marché.

 

Pour découvrir nos cidres bio, c’est par ici