Le cordon bleu Biocoop : ultra savoureux, mais pas ultra-transformé !

Un aliment peut être sain, gourmand, sans être saturé d’additifs ou de matières grasses : la preuve avec le cordon bleu Biocoop !

Depuis quelques décennies, les aliments ultra-transformés ont peu à peu envahi les placards de nos cuisines.

Ils sont composés d’ingrédients souvent déstructurés, reconstitués et truffés d’additifs. Voilà pourquoi Biocoop s’engage  à réduire l’ultra-transformation dans les produits à marque Biocoop, afin de permettre à ses clients de consommer des produits plus sains. Pour cela, l’indice SIGA s’avère un précieux allié.

L'indice SIGA : un indice scientifique rigoureux

Le score SIGA permet d’évaluer le niveau de transformation des aliments, et notamment la potentielle toxicité des additifs et les impacts nutritionnels des déséquilibres en gras, sucres ou sels.

Pour consommer plus sain, rien de plus facile donc : il faut réapprendre à cuisiner des produits plus bruts et privilégier des produits au score Siga inférieur à 5.

Le cordon bleu de Biocoop

Le cordon bleu  est un aliment souvent sujet à l’ultra-transformation. Mais Biocoop a mis au point une recette 100% naturelle et sans additif, en somme comme à la maison ! Le poulet jaune est cuisiné dans un bouillon d’épices, associé à une tranche de bacon de dinde fumée au bois de hêtre et à un morceau d’emmental.

De plus, le poulet est issu de nos Paysan.ne.s Associé.e.s, et permet d’assurer l’équilibre matière. Notons son score Siga à 3, contre un score généralement autour de 7 pour les viandes pannées des autres marques. De quoi se régaler !